Pussy en tournage Part I

Tournage de She keeps me coming & i keep going back

marseille 22 aoaut 2018 
Vous vous rappelez du cover des sex pistols "god save the queen" repris par motörhead a bord d'un bus londonnien...  aout 2018, grand soleil sur la canebiere un bus a étage deboule dans les rues marseillaises avec les nashville pussy en plein tournage de leur nouveau titre "she keeps me coming &i keep going back". 
Un bus intégralement floqué pour le groupe, et nommé 'pussy force one' !!! VOICI COMMENT ENCORE UNE FOIS, LES NASHVILLE PUSSY NOUS RESERVENT DE BELLES SURPRISES.
mais voici en details  les coulisses de ce jour et l'on comprend vraiment que les nashville pussy ont un lien si incroyable avec leurs fans, après plus de 20 ans a tourner sur la planète rock... 

 un grand merci et bravo a Hamilton potemkine , fan de la premiere heure qui comme vous allez le découvrir nous livre EN EXCLU la génèse et la réalisation de ce projet



The PUSSY FORCE ONE Diary
by Hamilton POTEMKINE

Prélude 1

1- Prélude
1 juin 2018, l'annonce d'une nouvelle tournée Européenne des Nashville Pussy apparait sur mon mobile. Fuck Yessss, Hell Yeah!!!
L'idée saugrenue de leur offrir un petit quelque chose me vient direct à l'esprit, car c'est toujours les Fans qui repartent avec des goodies.
Je fabrique donc quelques Tee-shirts en me disant que ça les fera marrer 5 minutes lors de leur prochain passage sur Marseille.
L'histoire aurait pue s'arrêter là...

2- The Swiss incident

3 août 2018, 2ème date du "Pleased to eat you Europe Tour". Dans l'euphorie de l'after show,
mes cousins du terroir Helvète Fred & Manou font la découverte de la légendaire générosité des Nash avec son public.
Après quelques dizaines de photos ( et de bières) très réussies... Ruyter leur explique qu'ils sont dans la mouise, les Nash
doivent absolument tourner 2 clips vidéos en 1 jour (sinon c'est trop simple) lors de leur "jour de repos" à Marseille de plus ils n'ont absolument
aucune idée de ce qu'ils vont bien pouvoir mettre en boite, Spielberg n'est pas dispo...
Avant d'aller se couché (ou de dégueuler) Manou a la bonne idée de m'envoyer un texto m'informant de la situation de crise.
Une fois ce message lu, nuit blanche assurée, Self Brainstorming, impossible de fermé l'œil.
A l'aube je vis l'illumination du Fuckin' Perfect Plan..

3- The Fuckin' Perfect Plan

4 août 2018, tout est parfaitement clair dans mon esprit. C'est simple, avant d'exposé le Projet aux Nash, j'ai 2 coups de bigophone a donner.
 
-Interlude-
Je bosse dans le domaine de la communication visuelle et en particulier avec de l'impression numérique XXXXL,
en gros je crée, je produis et je colle des autocollants, mais belles bêtes.
Avec mon associé Ritchy nous posons de l'adhésif régulièrement sur tout les supports (Magasin, Voiture, Train, Panneaux..... enfin tout sauf les animaux). Mais surtout nous bossons depuis plus de 15 ans avec une société de BUS (genre anglais à 2 étages qui transportent les touristes dans notre Bonne Citée Phocéenne) qui servent également de support pour des publicités (souvent très nazes bien sûr)

-Interlude-
 
Bon, le premier appel est gagné d'avance, mon poto Ritchy est encore plus barré que moi.
Je lui expose le Fuckin'Plan : "On floque un Méga Bus, on met les Nashville Pussy dessus avec tout leur bazar, et on fait la tournée des grands Ducs dans Marseille.
Bon ce qui serait pas mal c'est qu'on le fasse gratos, c'est quand même pour le Rock'n'Roll."
And Ritchy said : "Hell Yeah!!!!"
 
Le 2ème appel et plus délicat, il faut que je persuade le Big Boss de la Compagnie de Bus de nous prêté un de ses maxi cargo à Touristes,
avec un chauffeur, pour toute la journée et en plein mois d'août, pour y mettre un groupe de rock Américain... et le tout pas trop cher!
And the Big Boss said : "Je vous l’offre. Je vous dois bien ca après ce que vous avez fait pour mes bus. Tu peux compter sur mon bus."
Merci infiniment Big Boss!!! Bingo, et tant qu'on y est, je lui demande le plus beau et le plus gros.
Je saute sur mon crayon, mon ordi et produit quelques croquis et prévisualisations pour que le FPP soit compréhensible.
Tous les feux sont au vert. Reste plus qu'à convaincre la Bande à Blaine....

4- The great unknown

6 août 2018, dans un anglais parfaitement approximatif, je tente d'expliquer Le Plan à Raoul, quelques maquettes à l'appuie (un dessin vaut mieux qu'un long discours).


Séduit par les visuels mais forcement perplexe par la proposition d'un Marseillais inconnu au bataillon, on reste sur un : This is definitely great.... But give us few day to think about this.
Bon c'est les vacances, j'en profites pour me casser quelques jours prendre le frais dans la montagne et calmer un peu mon excitation de Fanboy.

5- FUCK YESSSSSS MAN!!!!!!!!

13 août 2018, après 1 semaine de suspense insoutenable, Raoul & the Nash me demande quelques précisions techniques (Timing, Trajet, Son, place pour le band et la batterie, Jack Daniel's...)
mais plus c'est barge, plus ils aiment, donc sans trop savoir dans quel plan à la con ils s'embarquent, ils sont partant pour faire le Fuckin' Perfect Plan!!!!
Non mais quel bonheur, il ne reste plus qu'a synchroniser les différentes équipes : Déco (Nickelcom), Equipe de tournage (Robin & Crews EDZA Films), Enzo notre commandant de bord
et les Nashville Pussy qui sont en plein Europe Tour à des milliers de kilomètres.

6- The War Machine

14 août 2018, avec une efficacité professionnelle fulgurante, toutes les parties sont misent en contact et tout est planifier en une journée pour le D-Day.


Il ne reste que 7 jours avant le tournage mais c'est amplement jouable. Chaque protagoniste connaissant bien sa partition a jouer et surtout avec Toma ( ze Tour Manager)
en chef d'orchestre de ce joyeux petit monde..

7- Hard day's night

21 août 2018, 20 Heure - Pendant que les Nash (...qui viennent de se taper la Hollande le 18, fait un petit croché par Le Motocultor Festival le 19) trace la route de nuit vers Marseille...
Nous voilà donc au point de non retour, face au Big Baby Volvo Ayat que l'on doit métamorphosé en PUSSY FORCE ONE pour qu'il soit frais et dispo, paré au décollage pour le lendemain à 9 heure.
Soit 150 mètres carré de vinyle à posé à 2 personnes, avec pour seule aide les 40 degrés à l'intérieur du hangar et les hordes de moustiques tigres et leurs attaques incessantes... Une paille quoi!
 
Le Total Covering (car wrapping ou Flocage) d'un bus, c'est tout sauf une ballade en forêt. C'est 8 heures de boulot non stop, une attention de tous les instants car il n'y pas le droit à l'erreur (nous ne disposons que d'un visuel) et surtout interdiction formelle de mettre un coup de cutter sur la carrosserie.
 
Mais bon, c'est notre Job au quotidien et sans fanfaronner nous le maitrisons plutôt bien.
Bref après 8h30 de transpirations intensive, il est 4 heure et demi du matin, Le PUSSY FORCE ONE IS FUCKIN'ALRIGHT!!!
C'est le cœur plein d'allégresse et le corps plein de courbatures que Ritchy et moi rentrons chez nous, histoire de prendre une douche et dormir..... 1 Heure!

8- The D-DAY

22 août 2018 -8h00 - La gueule enfarinée, j'enfourche mon fidèle Duster histoire d'arrivée un poil en avance au Dépôt de bus avec quelques vitamines (Jack,Pastaga,Bières... ça pourra toujours servir)
9h00 - La ponctualité c'est la richesse des Rois, Enzo notre Commandant de Bord déboule suivit de la fine équipe EDZA Films de Robin (le Clip Direktor), Présentations, petit brief sur le parcours, ce que
l'on peut faire et surtout ce que l'on ne doit pas faire. Mon Poto Ritchy arrive avec la même tronche que moi et commence à désosser les fauteuils à l'étage du bus, il faut absolument que les
Nash aient un minimum de place pour s'exprimer. Bref on arrive à gagner 8 mètres carré pour la Batterie et les 3 Guitares , le stade de France... en plus petit.
9h30 - Tout le monde est quasiment prêt, sourires béats de rigueur sur tout les visages... Le Van du Pussy Gang est là pile à l'heure.


Personne ne se connait pourtant ça ressemble parfaitement à une réunion entre potes, Les Nash se retrouve face à face avec leur Carrosse d'un jour est on l'air plutôt contents (Holy Shit!, Fuck Yesss!, God Damn...)
Je rencontre enfin Raoul qui était juste un ami virtuel jusque là, qui me demande si nous avons un chaudron de café pour le Band... J'ai l'air fin avec mes vitamines :/
Je grimpe dans mon téméraire Dacia, trouve un bar rempli de champions (au pastis à 10h, Marseille quoi) et commande 15 cafés à emporter. Ouf
10h00 - Tout le matos est installé sur le roof top du PUSSY FORCE ONE, Ruyter et Bonnie passent au make-up, Ben le batteur préfère la Heineken au Kawa, le Président Blaine enfile sa mythique Dixie Jacket.

9- Ass kicking Marseille

11h15 - Le soleil tape raisonnablement, pas un nuage, juste ce qu'il faut de Mistral... Le PUSSY FORCE ONE peut donc décollé de St Louis direction Centre ville.
11h30 - Un premier frein à main au Vieux Port, et en avant pour le tournage du premier clip. Bien sûr c'est du playback, mais Thunder Ben lui joue pour de bon et surtout fort comme d'habitude.
Les hordes de touristes nous entendent 5 minutes avant notre passage (et 5 minutes après), nous enchainons sur la Merveilleuse Corniche Kennedy et ses eaux turquoises, les Plages du Prado, le Stade Vélodrome, le Boulevard Michelet.
Ensuite nous entamons la périlleuse ascension du Roucas Blanc pour finir au sommet de Notre Dame de la Garde. Histoire de profiter un peu du magnifique panorama, on dégaine nos amis Jack & 51 pour combattre la chaleur Puis Captain Enzo nous entraine dans une descente infernale acclamée par toute la rue qui n'as jamais vu un truc pareil dans le coin.
Robin et son équipe de tournage pense avoir plus de matières qu'il n'en faut, donc nous finissons tranquillement la ballade.
Juste un arrêt au resto de Debby pour chopper une palette de Pizzas et un peu de Rouge, et retour à la case Dépôt de Bus.

10- And now.... The tragic story (Life & Death of the Pussy Force One)

15h30 - Ni une ni deux le temps presse, les Nash ont un 2ème clip à mettre en boite avant la fin de la journée.
Mais ont on prend le temps de grignoter un bout, de faire quelques clichés souvenir devant le Beast Bus et de se dire chaleureusement "à demain pour le Live".
La remise en état du bus se fait en 1 heure (avec un petit pincement au cœur) mais c'était le deal, le bus doit être nickel pour le lendemain.
Je laisse le soin à Robin vous conté la seconde partie de journée qui vaut son pesant d'anecdotes.
Pour moi la journée est fini, un plan improbable qui c'est déroulé à la perfection dans la décontraction, la bonne humeur par des gens passionnés (et passionnants

11- Molotov is Burning

23 août 2018 - Le Molotov - 20h00
Ce soir c'est SoldOut, Les Toy's ouvrent le bal et surchauffe encore plus la salle qui n'en avait pas besoin.



Les Nashville Pussy prennent le relais, une nouvelle setlist implacable qui déchire, je me prends une claque comme à chaque fois, parfait.
Derniers verres, dernières accolades, les Nash doivent partir sur Bordeaux et moi à la maison.


 
Merci Ruyter, Bonnie, Ben, Président Blaine, Raoul, Tom & all Crews. We did it

TAKE IT EASY

Merci de la part de NPFrance à "Hamilton Potemkine" pour ces mémoires, et ce partage Rock 'n'Roll !! hell Yeah !!!!